Équipe francophone motogpEspagne
Équipe francophone motogpEspagne
  • Billets motogp pour les Grands Prix de motocyclisme en Espagne

  • MotoGP Catalogne au circuit de Barcelone-Catalogne

  • Grand Prix Catalogne de MotoGP au circuit à Montmeló

  • Billets MotoGP Grand Prix d'Espagne à Jerez

  • Billets Grand Prix de motogp Aragon

  • Grand Prix d’Aragon au circuit Motorland Alcañiz

  • Course motogp au circuit Ricardo Tormo à Cheste

  • Grand Prix de Valence au circuit Ricardo Tormo à Cheste

Circuit de Jerez-Angel Nieto

Le circuit de Jerez est l'un des circuits les plus attractifs pour tous les pilotes, motos et voitures. Preuve en est que les équipes de Formule 1 disposent chaque année de la piste de Jerez pour les essais collectifs de pré-saison, bien qu'elles ne soient pas présentes au calendrier du championnat, ce qui garantit la qualité des installations.

Pour les motards, Jerez est, avec Assen, la référence. Ses treize courbes donnent beaucoup de jeu lors de la mise au point de la mécanique. Sa longueur est de 4 423 mètres (4 428 avec chicane) abritant une variété de courbes à basse, moyenne et haute vitesse, techniquement idéales pour faire fonctionner la mécanique à fond, comme le reconnaissent les grandes équipes de compétition des deux spécialités qui en ont fait une référence internationale pour entraînement tout au long de l'année et surtout en pré-saison.

Grâce à ses plus de 3 200 heures d'ensoleillement par an, le circuit de Jerez peut être utilisé 365 jours par an, c'est pourquoi il est l'un des circuits les plus populaires sur la scène internationale. De plus, comme valeur ajoutée exceptionnelle, le visiteur a la ville de Jerez comme référence urbaine la plus proche, une ville moderne et cosmopolite qui offre une offre culturelle, gastronomique et de loisirs variée.

 

Premier MotoGP: 1987
Longueur du circuit : 4,4 km
Largeur de piste : 11 m
Ligne droite la plus longue : 607 m
Virages: 14 (6 à gauche, 8 à droite)
Record du tour : 1:38.051 Marc Márquez (2019)


Vue aérienne du circuit Jerez-Angel Nieto (ici)

 

HISTORIA DEL CIRCUITO DE JEREZ

La ville de Jerez a toujours eu une relation étroite avec le sport automobile et plus particulièrement avec le motocyclisme. Déjà au début des années soixante, Jerez avait le Merced Trophy, une course internationale très prestigieuse qui a vu passer de grandes figures du motocyclisme de l'époque. Des pilotes de la stature d'Ángel Nieto, Ricardo Tormo, Sito Pons, Benjamín Grau, Víctor Palomo ou l'international Marco Lucchinelli, Barry Sheene, Jan de Vries, Borje Jansson ont concouru dans les rues de Jerez.

Des années plus tard, le fruit de cette longue tradition avec la compétition sera la construction d'un circuit de vitesse permanent moderne doté d'installations lui permettant d'accueillir des épreuves du plus haut niveau.

Les années 80

Inauguré en 1985, le circuit de Jerez est rapidement devenu l'un des circuits les plus célèbres d'Europe, car il a organisé des tests valables pour les championnats du monde de Formule 1, Moto et Sport-Prototype.

Sans terminer les travaux, sans boxes ni bâtiment de contrôle de course, mais avec la piste déjà opérationnelle, la "course pilote" a eu lieu le 8 décembre 1985. C'était un événement marquant pour le Championnat d'Espagne de voitures de tourisme et la pluie est devenue le protagoniste . Malgré les difficultés ajoutées par l'eau, le rendez-vous s'est déroulé sans problème et a confirmé ce qui était attendu, que l'Andalousie était prête à devenir la référence dans le monde des sports mécaniques.

À peine quatre mois plus tard, Jerez a connu son premier Grand Prix d'Espagne de Formule 1. Et les stars du Championnat voulaient que cette première ne soit pas facilement oubliée : Senna, au volant d'une Lotus Renault et Mansell, aux commandes de la Williams Honda, mettait en vedette un arrivée serrée. Seulement 14 millièmes séparaient Senna, finalement vainqueur, du Britannique Nigel Mansell sur la ligne d'arrivée, encore aujourd'hui l'un des écarts les plus étroits de l'histoire de la catégorie.

Un an plus tard, le premier Grand Prix Moto d'Espagne aura lieu. Depuis sa première édition, Jerez a captivé les fans de moto, qui ont rapidement transformé l'événement andalou en un pèlerinage annuel obligatoire, la piste de Jerez étant actuellement l'un des sites permanents les plus profondément ancrés dans le calendrier dans lequel il est ininterrompu de 1987 à l'actualité , offrant toujours cette atmosphère particulière que les amateurs savent apprécier année après année en affluant dans notre ville.

Les années 90

En 1992, le circuit de Jerez subit sa première rénovation majeure. Afin d'améliorer la sécurité, la chicane d'origine disparaît, créant à sa place une courbe parabolique qui se connecte à la deuxième ligne droite du tracé de même longueur que la principale, passant le tracé à la longueur actuelle de 4 423 m. De plus, 700 mètres d'Air Fence sont libérés, un système révolutionnaire sous forme de matelas pneumatiques qui remplace les balles de paille, faisant de la route de Jerez un pionnier dans l'adoption de ce système de sécurité moderne qui serait progressivement intégré au reste des circuits. . . Au cours de ces années, une piste de motocross a également été construite à l'intérieur des installations qui accueillent les championnats du monde 125 et 250 cc, ainsi que le Trophée des Nations.

En 1994, une accumulation de circonstances, parmi lesquelles la mort du malheureux pilote de Formule 1, Ayrton Senna à Imola, ainsi que la vitesse excessive de passage dans les courbes enchaînées de Criville et Ferrari pour les monoplaces F-1, ont fait il était nécessaire de construire une nouvelle chicane à ce stade dans la poursuite de la sécurité des coureurs, créant la chicane Ayrton Senna actuelle actuellement utilisée dans tous les tests automobiles et séances d'entraînement, tandis que les motos continuent d'utiliser le tracé standard de 4423 mètres.

En 1997, Jerez accueille à nouveau un Grand Prix de Formule 1, le Grand Prix d'Europe, dernière épreuve marquante de la saison pour le plus grand plaisir de tous les amoureux du monde automobile. Michael Schumacher et Jacques Villeneuve ont disputé le championnat. Les choses sont si serrées qu'aux essais officiels trois pilotes égalisent les temps au millième : Jacques Villeneuve, Michael Schumacher et Heinz-Harald Frentzen tracent un sensationnel 1'21''072. En course, le duel Schumacher contre Villeneuve se termine au virage du Dry Sack par une vilaine manœuvre de l'Allemand lorsqu'il empêche Villeneuve, qui avait une bonne place, de le dépasser, impactant les deux voitures, le plus touché étant le pilote Ferrari qui était laissé au piano sans aucune option pour continuer, tandis que Villeneuve a poursuivi la course pour terminer troisième, remportant le titre mondial. La manœuvre, vue de toutes parts dans les rediffusions télévisées, a été sanctionnée par la FIA avec le retrait de tous les points obtenus dans l'année par Schumacher.

Au printemps de cette même année, Crivillé bat Mick Doohan en 500cc, devant une foule en liesse, recevant le trophée du vainqueur du Grand Prix des mains du roi d'Espagne.

le nouveau millénaire

En 2002, les exigences en matière de sécurité dans les boxes et la voie des stands imposent un profond remodelage, qui comprend la construction de nouveaux boxes et de la voie des stands, en plus de la "plate-forme d'observation", communément appelée "OVNI". , qui est actuellement le fleuron de l'installation en raison de son emplacement juste sur la ligne d'arrivée et avec une vue directe sur de nombreuses courbes de la piste. Grâce à ces travaux ambitieux, le circuit dispose désormais de loges très spacieuses et parfaitement équipées, ainsi que de salons VIP plus attractifs et d'une salle de presse préparée pour permettre à plus de 300 journalistes d'effectuer leur travail de la manière la plus efficace.

Dans le domaine sportif, cette année 2002 marque un tournant décisif pour le Championnat du monde moto. La catégorie 500cc, disputée sur des motos à deux temps, a disparu pour laisser place à de nouvelles motos, appelées MotoGP, équipées de moteurs à quatre temps... Mais ce qui n'a pas changé, c'est le nom du seigneur et maître de la spécialité. Valentino Rossi s'est imposé à la fois à Jerez et au Championnat sur une Honda-Repsol.

Afin de ne pas perdre sa position exceptionnelle dans le concert international, en 2008, un nouveau remodelage a été entrepris. Certaines meurtrières ont été élargies et dotées d'une zone pavée, tandis que l'ensemble de la piste a été réaménagé avec un nouveau pavage. Actuellement, le circuit continue d'évoluer pour conserver sa position privilégiée dans le monde automobile, réalisant de nouveaux travaux de réfection et d'aménagement de bordures en 2017 pour continuer à être en pole position en termes d'aménagements du monde automobile.

Grand Prix Moto d'Espagne, Circuit Jerez-Angel Nieto

Carte détaillée du
Circuit de Jerez-Angel Nieto
>>  cliquez ici <<

Facebook